MON VOYAGE EN ARMENIE Première impression.

Publié le par andré.aladinian

Pour plus
http://picasaweb.google.com/andre.aladinian/NewAlbum0712082014#
http://picasaweb.google.com/andre.aladinian/NewAlbum0712082231#

Durant tout le trajet de ROISSY à YEREVAN j’ai eu l’impression d’être dans une cocotte en train de mijoter pour une préparation extraordinaire,tous les ingrédients, étaient là, plein d’Arméniens de toutes sortes, plein d’allés et retours entre les sièges, plein de joie et de bonheur, plein de bavardages, plein d’affection et de prévenance, et cerise sur le gâteau la grosse cuillerée d’alcool et un bisou sur le front comme touche finale. Avec toute cette chaleur humaine résultant de ce bouillonnement, le plat était prêt à être servi lorsque nous sommes arrivés.
    J’ai cru alors que j’étais fin prêt à faire mes premier pas, que mon initiation était terminée, mais non, ce n’était là, qu’une première étape.
En réalité je n’ étais  qu’un zombie qui débarquait dans un environnement qui me paraissait être mon ordinaire, tout le monde parlait cette langue un peu figée dans ma mémoire ( l’ oum en plus ), je pensait même,que tous ces gens: personnel de l’aéroport, voyageurs,etc... étaient des familiers.
    Ce ratagne qui, durant les années passées ailleurs, avait appris parfois sous la contrainte sévére d’un père (j'  ai  connu mon père, j' avais 7 ans ), à être le “meilleur des Français”,  à remercier chaque jour ce pays d’ accueil qui a donné refuge à sa famille recrée.
C’était seulement un petit Arménien de la diaspora  Française que Mr Souren (Fond Arménien de France ) débarquait à la découverte de ses racines.
Cet ectoplasme, qui s’ était réfugiè dans sa bonne conscience,en pensant qu’il devait tout donner de sa différence pour préparer la place aux “futurs venants d’ ailleurs”.
Alors naît en moi le temps des regrets,celui  d’avoir reporté d’année en année ce voyage en Arménie, MON VOYAGE EN ARMENIE,et d’ avoir pensé durant tout “le temps de mon age” que ce projet ne pouvait être qu’ utopique, puis à l’ indépendance en1991, que ce territoire n’ appartenait pas à mes racines, mes parents étant tout deux d’Anatolie etc..,etc...(un livre). Naif je l’ ai été.
L' évidence m' est apparue en découvrant cette terre d’ ARMENIE
« Mes origines sont dans ces regards sombres, si près de l’ orient, enrichis de cette lueur tendre de   bonheur, de tendresse,de cette lumiere qui illumine tout ce qu’ elle touche».
J’ aime voir briller dans ces yeux, la fierté d’ avoir surmonté les épreuves inqualifiables, traduite par cette douceur sereine et arrogante, que je découvre dans ces regards qui se portent sur moi.
MERCI, LES BONS ET LES MÉCHANTS DE M’ AVOIR, VUS ?

andre.aladinian.over-blog.com

Publié dans VOYAGES ET TOURISME

Commenter cet article