EN ATTENDANT N°2 EGYPTE 2004 QANATER LE BARRAGE

Publié le par andré.aladinian

Pour plus: http://www.lesafriques.com/international/el-qanater-le-louxor-des-amoureux-sans-le-sou.html?Itemid=181

                                          

Le barrage de QANATER se trouve à trente kilomètres au sud du CAIRE sur le delta du NIL, là où le fleuve se sépare en deux...

La construction du barrage d’ASSOUAN a rendu inutiles ces installations vétustes datant de1830.

Le village de QANATER est à présent, et avant tout, devenu un espace de liberté et de loisirs pour les adolescents du CAIRE, le trajet se fait en bateau, des navettes font des aller-retour sur le NILau départ du CAIRE.

Le plaisir de ces jeunes gens est de se retrouver tous ensemble et partir vivre, hors des regards critiques, quelques heures de bonheur.

041129-1535.jpg 041129-1214.jpg      

   

                                                                        le hasard a fait que nous passions près de l’embarcadère, ils étaient là ces garçons et filles, dans l’attente d’un nouveau départ de la navette.Ils nous ont littéralement submergés, les « WELCOME IN EGYPTE » fusaient de partout et leurs rires joyeux nous ont grisés, ils ont su nous convaincre de les accompagner.Nous n’avons pas pu résisté et avons embarqué avec eux.
 

 

Quel ravissement d’être chouchouté, bichonné, par ces gamins, ils nous ont fait danser, nous ont chanté des chansons et joué la comédie, nous étions devenus leurs jouets, ou plus exactement leurs DOUDOUS 

La « BANDE DU RAPT » voulant garder l’exclusivité de notre présence, avait posté certains de leurs membres pour interdire l’accès au pont ou nous étions.

Pour le reste des jeunes voyageurs, ceux du pont supérieur, ils avaient le droit au spectacle accoudés aux gardes-corps, et, dans leurs yeux pouvait se lire un réel sentiment de jalousie et d’injustice.

Arrivès à destination nous nous sommes éclipsés discrètement.Néanmoins, de croiser à chaque instant nos compagnons de voyage juchés sur des bicyclettes rafistolées, des scooters dont les origines sont indéfinissables, des canassons efflanqués, toujours avec cette joie de vivre et cet enthousiasme qu’ils ont voulus absolument nous faire partager, a fait de ces quelques heures des moments privilégiés.

Il est vrai que l’ambiance générale du site ne laisse pas imaginer la possibilité de voir
le BARRAGE DE QANATER comme une curiosité incontournable pour le tourisme de masse.

Toutes les installations destinées aux loisirs et à l' accueil sont vétustes, les routes sont en mauvais
états, et c’est  « tant mieux », les enfants du CAIRE savent en profiter EUX.

Cette journée a éveillé en moi le souvenir de « l’épée de bois » le premier jouet de mon enfance.

Pour nous, Monique et moi, ces quelques heures resteront des moments inoubliables.                                                                                                      DES FRIANDISES QUI PARAISSENT TRES APPRECIEES

La canne à sucre pour les garçons, les feuilles de salade pour les filles

 
                    

041129-1233.jpg

Publié dans VOYAGES ET TOURISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article